• Vélos à tout faireUn peu de lecture en attendant le prochain rassemblement en septembre ? Je vous présente un article de Xavier Crépin paru dans le numéro juillet/ août 2016 des Quatre saisons du jardin bio.

    Chapô : "Avec l'apparition, en France, des vélos utilitaires, la petite reine devient un nouveau mode de locomotion qui révolutionne les trajets quotidiens. De la sacoche au vélo-cargo, premier aperçu des solutions qui permettent de laisser sa voiture au garage."

    L'article qui suit présente principalement les différents moyens de transporter des enfants à vélo mais aussi ses courses  ou ses affaires de travail. Des avis d'utilisateurs et de nombreuses marques sont cités.


    votre commentaire
  • Rassemblement manifestif du 18 juin 2016

    Nous étions 15 cyclomotivé-e-s ce samedi matin 18 juin, à avoir répondu à l'appel : "Faîtes du vélo" même quand il pleut ! Et nous avons eu raison, puisqu'après avoir quitté la place du marché Brauhauban et gagné Soues par la rocade, nous avons retrouvé le soleil en retournant au centre de Tarbes pour le traditionnel apéritif convivial de conclusion.

    Rassemblement manifestif du 18 juin 2016

     

    Nous nous sommes arrêtés devant la mairie de Soues où nos avons été rejoints par JF Perrut, conseiller municipal et adhérent de notre collectif cyclomotivé-tarbavélo. Notre présidente, Agnès de Tienda, a fait état de son premier contact téléphonique avec le maire de Soues, que nous devons rencontrer de façon formelle dans les jours qui suivent , afin d'établir la possibilité d'une contribution de notre association à l'élaboration du PLU de la commune, dans son volet transports doux.

     

    Rassemblement manifestif du 18 juin 2016

     

    Les Cyclomotivés font leur pause estivale, les rassemblements manifestifs reprendront en septembre.


    votre commentaire
  • Le 4 juin 2016, c'était la fête mondiale du vélo. Pour les Cyclomotivés il s'agissait de saluer l'adhésion de Tarbes au club des villes cyclables et de rappeler que nous en attendons des conséquences positives pour la circulation à vélo. Il avait donc été décidé de traverser le centre en tenue de soirée et les bicyclettes à la main.

    Fête mondiale du vélo

    Départ devant la halle Brauhauban

     

    Fête mondiale du vélo

    Halte devant la mairie

     

    Fête mondiale du vélo

    A l'entrée de la rue Brauhauban, interdite à la circulation des vélos

     

     

    La Nouvelle République des Pyrénées était là et a publié un article.

    Appel est lancé pour le samedi 18 juin à 10 h. devant le marché Brauhauban : "Faites du vélo !"

     

     


    votre commentaire
  •  

    Nous étions 34 participants sous le soleil, en comptant les enfants (de plus en plus nombreux) :

     

    Rassemblement manifestif du 21 mai 2016

     

    Premier arrêt au nouveau rond-point du Palais des Sports : nous constatons que son calibrage est compatible avec le vélo...à condition que les voitures s'adaptent et que les cyclistes osent s'imposer au milieu de la chaussée.

    Il en est de même du nouveau rond-point de l'Arsenal qui constitue notre 3e point d'arrêt, après le traditionnel arrêt au Marché du Bout du Pont :

     

    Rassemblement manifestif du 21 mai 2016

     

    Ces constats amènent une discussion avec Michel lors de l'apéro final sur le cas des "gros rond-points" avec plusieurs voies de circulation: Hôpital, Impôts... où les cyclistes sont régulièrement victimes d'accrochages. La préconisation officielle est de doubler ces rond-points d'une véritable piste cyclable avec bornes séparatives. La proposition de Michel, basée sur l'usage, est de permettre aux cyclistes d'emprunter les trottoirs de bordure et les passages piétons d'entrée de rond-point à pied en tenant leur vélo. Cela suppose sans doute un arrêté municipal : en tout cas nous porterons la proposition à la mairie si le CA la valide.

    4e arrêt devant le local de Mob 65 rue Lassalle : David, qui est aussi bénévole à Mob 65, nous présente l'objet et l'action de l'association:

     

    Rassemblement manifestif du 21 mai 2016

     

    5e arrêt à la sortie de la Promenade du Pradeau : Henri fait état du "point noir"signalé par Eliane. L'entrée de bande cyclable après la barre d'immeuble. Il propose l'aménagement d'un prolongement de la bande sur le trottoir sous la barre avec bateau d'entrée avant l'immeuble. Sylvain signale un autre "point noir" : le tournant avant la ligne droite de la Promenade où la bande cyclable est régulièrement empiétée par les véhicules automobiles :

     

    Rassemblement manifestif du 21 mai 2016

     

    6e et dernier arrêt à la Halle Marcadieu où nous découvrons notre magnifique stand aménagé par David, Mélanie, Alex, Pascale et Agnès et où nous prenons l'apéro final :

     

    Rassemblement manifestif du 21 mai 2016

     

    Rassemblement manifestif du 21 mai 2016

    Brève rencontre avec le maire de Tarbes et ses adjoints; M Escobedo nous informe que nous serons invités à une réunion avec ses services dans les 15 jours.


    votre commentaire
  •  

    Assemblée générale du 5 mai 2016

    20 présents à cette AG, dont voici le compte-rendu :

     

     

    Mot d'accueil de la présidente, Agnès de Tienda.

     

    Rapport d'activité du secrétaire, Henri Lourdou.

     

    CA mensuels et bien fréquentés (5 présents minimum à chaque fois sur 7 membres), balades mensuelles toujours renouvelées (20 participants au moins à chaque fois sauf celle de juillet : 10, d'où le renoncement à celle d'août), structuration de l'asso (démarches préfecture, banque et assurance, adhésion à la Fubicy), nombreux contacts associatifs et institutionnels (Alternatiba : Terra Ma Terre et Recyclo loco de Bagnères; Mob 65 et Récup'actions; mairie de Tarbes et forum des associations , Grand Tarbes, mairie d'Aureilhan, conseillère déptale de Tarbes 3). Détails dans texte joint.

     

    La rapport d'activité est adopté à l'unanimité par les présents.

     

     

     

    Présentation de l'atelier vélo par notre vice-président, David Grizon.

     

    Le principe est l'accès à l'auto-réparation de leur vélo pour les adhérents. David met à disposition son savoir faire et son outillage le lundi matin chez lui (à Soues) sur rendez-vous de préférence, sinon en négociant un rendez-vous au cas par cas. Le prix des pièces à changer reste à la charge de l'adhérent. Le n° de portable de David est celui indiqué sur nos bulletins d'adhésion.

     

     

     

    Rapport sur la communication par la secrétaire-adjointe, Mélanie Cannac.

     

    Nous avons à ce jour 440 "amis" sur notre compte Facebook, et notre compte Twitter a 63 "followers", notre blog a reçu 193 visites depuis son ouverture le 13 septembre.

    Notre présence sur la presse locale a été assurée essentiellement par nos balades mensuelles (annonces et compte-rendus par des correspondants locaux à Séméac,Aureilhan et Odos).

     

     

     

    Rapport financier du trésorier Alex Bouard.

     

    Nous avons bénéficié du reliquat existant sur le compte du collectif avant sa relance du 21 mai 2015.

     

    Il se montait à environ 215 €. Grâce à nos 80 adhérents actuels, qui sont notre seule ressource, la disponibilité financière de l'association s'est donc élevé à 615 €.

     

    Mais nos dépenses prévisionnelles, si nous cessons de fonctionner sur les dons des adhérents (apéros manifestifs, tirage de tracts et affiches) et si nous intégrons nos nouvelles charges d'association responsable (adhésion à la Fubicy, assurance, frai s bancaires, organisation d'événements comme "cyclistes brillez" ou autres), se montent à plus de 1 000 €.

     

    Il apparaît donc nécessaire au CA d'augmenter le montant modique de nos cotisations (5 € et 10 € pour les familles). Il est proposé 10 € par personne, 15 € pour les familles et, après discussion avec les présents, 5 € pour le tarif "solidaire" de ceux qui estiment ne pouvoir payer plus.

     

    Par ailleurs, il est proposé de fonctionner en "année réelle" et non en année civile : soit du 1er mai au 30 avril.

     

    Le rapport financier est adopté à l'unanimité par les présents.

     

     

     

    Rapport moral de la présidente, Agnès de Tienda.

     

    Importance de la bonne entente et de la convivialité qui ont fait le succès de nos premiers pas.

     

    Notre visibilité permet de créer les conditions d'un récit collectif positif sur la transition énergétique.

     

    L'adhésion de la ville de Tarbes au club des villes et territoires cyclables est une bonne nouvelle : elle nous permettra de mettre la mairie face à ses responsabilités.

     

    Le partenariat esquissé avec Terra Ma Terre et Recyclo loco est aussi très important : il permettra aux associations de territoires voisins de s'épauler mutuellement, comme on le verra pour la fête du vélo des 4 et 5 juin.

    Ce rapport est applaudi et adopté à l'unanimité.

     

     

     

    Débat avec les présents

     

    David lance un appel aux volontaires pour relancer le bulletin apériodique du collectif paru entre 2003 et 2009 : "La Roue publique des Pyrénées".

     

    La discussion qui suit souligne le rôle irremplaçable de notre président d'honneur, Emmanuel Ferrari, dans cette parution. Le sentiment général que ses dessins illustrant nos tracts et affiches font partie de notre identité collective. Et le constat que l'essor de l'Internet et des réseaux sociaux a modifié les conditions de la communication. Il reste à faire durer ou retrouver l'esprit de dérision qui nous réjouissait dans cette publication dans des formes à imaginer.

     

    David, toujours lui, attire notre attention sur l'intérêt du concours de la Fubicy appelé "Ayav" (pour "Allons-y à vélo") : organiser des événements concernant des collectivités autour du déplacement vélo.

     

    Il lance également un appel à le rejoindre pour constituer une association d'auto-partage sur Tarbes : partage d'un véhicule automobile entre plusieurs foyers.

     

    Yoan souligne l'importance que notre association reste bien centrée sur son objet : le vélo et les transports doux, sans se disperser ou offrir l'image d'une asso liée à un parti politique.

     

    Henri (qui se sent visé- mais pas agressé ! ) précise que sa double casquette de porte-parole local d'EELV et de secrétaire de l'asso lui a en effet posé question : il annonce qu'il va quitter le poste de porte-parole d'EELV le 17 mai à la fin de son mandat, ce qui devrait clarifier les choses- du moins il l'espère.

     

    Une dernière discussion lancée par Michel porte sur notre visibilité.

     

    Le samedi matin, et les parcours habituels de nos balades sont-ils les plus pertinents pour cela ?

     

    La piste du samedi après-midi est évoquée mais écartée.

     

    Par ailleurs est envisagée l'idée d'un gilet jaune avec logo de l'asso : à finaliser par le CA.

     

     

     

    Election du CA .

     

    Les 6 sortants se représentent tous (Agnès de Tienda, David Grizon, Alex Bouard, Henri Lourdou, Mélanie Cannac, Sylvain Fabre) . NB Emmanuel Ferrari, en tant que président d'honneur est membre de droit à vie et dispensé de cotisation (mais pas de contribution graphique !)

     

    Pascale Lalot se porte candidate.

     

    Rébecca Caley se propose pour le suivi spécifique de l'action "Ayav" évoquée par David, en tant que personne qualifiée associée au CA sur ce seul point.

     

    Ces différentes propositions sont adoptées à l'unanimité.

     

     

     

    Ce qui permet de passer au dernier point de l'ordre du jour : l'apéritif.

     

    Cette AG a été aussi l'occasion de rencontrer la presse, ce qui nous a valu deux articles : un dans la Semaine des Pyrénées dont vous avez une vignette ci-dessous (clic sur l'image pour l'agrandir) et un dans la Nouvelle République, par ici.

    Assemblée générale du 5 mai 2016

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique