• Merci à tou-te-s les participant-e-s ! Le thème de cette balade : "où accrocher nos vélos quand nous faisons nos courses ?" nous a menés au nord de Tarbes au départ de la route de Pau, entre Jardiland et la Bioccop. Nous en avons profité pour faire aussi un repérage des points noirs de circulation. 

     

    41° balade

    En route vers de nouvelles aventures !

     

    41° balade

    Route de Pau : aucune voie sécurisée pour les vélos -à part le trottoir- et cette affiche qui nous rappelle fort à propos que les cyclistes sont trop souvent victimes d'accidents de la circulation.


    votre commentaire
  • Balade du 19 janvier 2019

     

     Un peu moins de monde ce mois-ci, mais nous avons tenu notre programme : documenter les points noirs vélo pour se rendre au collège Desaix depuis les quartiers du Vignemale, Mouysset et Bel Air, tenir une permanence durant la balade place du Marché Brauhauban (7 gilets vendus), et... partager la galette en buvant un coup !Merci aux participant-e-s et à tous ceux-celles qui nous ont soutenus par la pensée !

     

    Balade du 19 janvier 2019


    votre commentaire
  •  

    Nos voeux au père Noël des cyclistes

     

    Les cyclistes rassemblés Place du Marché Brauhauban le samedi matin 15 décembre 2018 à l'initiative du Collectif Cyclomotivé-Tarbavélo ont rédigé leurs voeux au Père Noël.

    Après dépouillement de leurs nombreuses lettres, notre association constate que ces voeux expriment une attention particulière au devenir de notre ville. Ces voeux permettent de dégager les grandes lignes suivantes:

    Tout d'abord plus de sécurité pour les cyclistes, grâce à des pistes cyclables sécurisées, connectées entre elles et bien entretenues ; un mobilier urbain adapté (arceaux de stationnement) ; une signalétique favorable aux vélos (sas vélo, tout-droit, tournez-à-droite aux feux, double-sens cyclables). Enfin le ralentissement de la circulation automobile à 30 km/h et une piétonnisation du coeur de ville (rue du maréchal Foch).

    Les cyclistes sont convaincus que cela aura pour effet de dynamiser le coeur de ville, laissant ainsi plus de place aux piétons. Cela permettrait que tous se sentent moins stressés et avec un sentiment de quiétude qui rend la ville plus agréable.

    Quelle merveilleuse ville pourrait devenir Tarbes !

     

     

     

    Nos voeux au père Noël des cyclistes


    votre commentaire
  •     Vélo-route Tarbes-Bagnères-de-Bigorre-Campan : une première réunion associations-élus encourageante.

    Ce 26 octobre à Bagnères, grâce à l'entremise du député Jean-Bernard Sempastous, que nous remercions pour son rôle facilitateur, s'est tenue une première rencontre réunissant nos quatre associations (AF3V, Collectif Cyclomotivé-Tarbavélo, Osez le vélo ! Bagnères, Avenir cycliste Bagnères-de-Bigorre) et les maires de Pouzac, Montgaillard, Barbazan-Debat et Beaudéan, par ailleurs, pour ces deux derniers, vice-président de la communauté d'agglomération TLP chargé des transports et président de la CCHB, et tous deux Conseillers Départementaux, la ville de Tarbes étant représentée par une conseillère municipale et Conseillère Départementale.

     

     

    Un premier point d'accord est apparu sur la nécessité de voies sécurisées pour le vélo, qui réunit les élus présents et les avis recueillis par les associations (baromètre vélo de Tarbes et enquête mobilités douces Haute-Bigorre).

     

    Le Conseil Départemental est très avancé sur le tracé de la future Vélo route V 81 du Piémont Pyrénéen entre Saint-Pé et Lourdes, en liaison étroite avec la communauté d'agglo TLP, -ce tronçon va être réalisé prochainement- et les études sont en cours sur la portion Lourdes-Tarbes-Lannemezan. Nous saluons cette volonté positive.

     

    Mais à côté de la vocation touristique de cet aménagement, nous avons souligné le rôle de telles voies dans les déplacements du quotidien, et pensons avoir été entendu.

     

    Ce double rôle, à la fois touristique et pour les déplacements du quotidien, des infrastructures vélo, est plébiscité par les élus, concernant la V 81-2, vélo-route prolongeant la V 81 de Tarbes à Bagnères-de-Bigorre et Campan.

     

    Il est reconnu en particulier l'intérêt de liaisons sécurisées inter-villages sur cet axe.

     

    La mise en place d'une réponse commune entre l'agglo TLP et la CCHB à l'appel à projet de l'Ademe pour une étude du projet de Véloroute V81-2 dans le cadre du Plan National Vélo sera donc mise à l'ordre du jour du prochain bureau de la CCHB et soumise à la commission transports et au président de l'agglo TLP.

     

    Cette étude devrait donc prendre en compte les propositions de tracés étudiées sur le terrain par Osez Le Vélo ! et validées par les autres associations, afin de déboucher rapidement sur de premières réalisations.

     

     

    Communiqué tiré de ce compte-rendu :



    Rencontre entre élus et associations pour une véloroute-voie verte Tarbes-Campan

     

     

     

    Élus et associations se sont retrouvés le 26 octobre pour étudier l'opportunité d'une véloroute  Tarbes-Bagnères-Campan. Parmi les participants M. Pedeboy, maire de Barbazan-Debat, a pu annoncer les orientations favorables au vélo de l'agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées (TLP) et du Département : l'itinéraire de la véloroute St Pé-Lourdes-Tarbes-Lannemezan est déjà à l'étude !

    Les associations Osez le vélo, Cyclomotivés, ACBB et AF3V souhaitent appuyer la démarche en proposant des aménagements complémentaires pour la vallée de l'Adour. Jusqu'à 4 itinéraires possibles ont été identifiés.

     

    Pour les associations, les véloroutes ont un intérêt pour le tourisme mais aussi pour la mobilité des habitants. Les villages de la vallée sont à 2 ou 3 km l'un de l'autre. Les enfants comme les adultes gagnent à pouvoir se rendre à leurs activités sans déplacement automobile. C'est aussi un atout pour l'attractivité du territoire : la jeune génération (18-25 ans) fait ses études à Toulouse où les déplacements de 5-10 km en vélo sont chose courante. Avant de venir habiter sur les territoires ruraux, la jeunesse se pose la question « est-ce que je pourrai me déplacer en vélo ? ». Pour eux, une distance comme Montgaillard-Bagnères, 9 km, se parcourt facilement à vélo, à condition de disposer d'aménagements cyclables sécurisés !

     

    Or justement, l’État souhaite aider spécialement les territoires ruraux avec un plan vélo qui vise à tripler le nombre de déplacements à vélo. Aujourd'hui les mobilités changent et dépendre uniquement de la voiture individuelle est un problème pour le climat (émissions de CO2) et pour le porte-monnaie (augmentation des coûts).

     

     

    Pour les élus des deux agglos, il serait intéressant de répondre ensemble à l'appel à projet du plan national vélo. Une affaire à suivre !


    votre commentaire
  •  

    Balade cyclomotivée du 20 octobre

    Balade cyclomotivée du 20 octobre : nous avons visité la passionnante expo du CAUE "Trames et territoires" au Haras :

    Balade cyclomotivée du 20 octobre

    et avons expérimenté le seul carrefour aménagé pour les vélos (mais un peu effacé) de Tarbes, boulevard Henri 4 :

    Balade cyclomotivée du 20 octobre

    L'apéritif final devant le marché Brauhauban nous a permis de retrouver quelques adhérents : il reste encore quelques gilets siglés à vendre :

    Balade cyclomotivée du 20 octobre

     

    Nous avons regretté l'absence de notre président d'honneur Emmanuel, immobilisé par une opération (heureusement bénigne) bien qu'il fût de passage dans le département... Au mois prochain !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique